Côte d'Ivoire / Journée internationale des forêts et de la journée mondiale de l’eau : Laurent Tchagba invite chaque citoyen à planter un arbre et à protéger les ressources en eau


21 mars 2023 - 1646 vues

L’édition 2023 de la Journée internationale des forêts et de la journée mondiale de l’eau est célébrée respectivement le 21 et le 22 mars 2023. Pour la forêt le thème porte sur « Les Forêts et la Santé ». Quant à la journée mondiale de l’eau le thème est : « Accélérer le Changement ».

L’adresse du message à la nation du gouvernement a été lu par le Ministre des Eaux et Forêts, Laurent Bogui Tchagba. A cette occasion, il a invité chaque citoyen à planter ou à entretenir un arbre et à protéger les ressources en eau. Ci-dessous l’intégralité de son message.

« Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Le 21 mars de chaque année est déclaré « Journée Internationale des Forêts » par l'Assemblée Générale des Nations Unies, et le 22 mars « Journée Mondiale de l'Eau ». Ces ressources d’une importance vitale pour l’humanité, sont célébrées avec des thématiques qui visent à sensibiliser les populations sur la nécessité de leur gestion durable. L’Edition 2023 de la Journée Internationale des Forêts a pour thème : « Les Forêts et la Santé ». En ce qui concerne l’eau, le thème choisi est : « Accélérer le Changement ».

Ces thématiques nous invitent à renforcer les actions pour sensibiliser et mobiliser toutes les composantes de la population, en vue de l’utilisation, du développement et de la préservation des forêts et des ressources en eau, au bénéfice des générations actuelles et futures.

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui, l'homme a généré des perturbations au niveau des écosystèmes de manière rapide et intensive, en grande partie pour satisfaire une demande croissante en matière de nourriture, d'eau potable, d’assainissement, de bois, d'énergie et de divers produits. Avec l’accroissement démographique, la pression sur les ressources forestières et les ressources en eau, va s’accentuer énormément.

 Les facteurs anthropiques se conjuguent aujourd’hui avec l’intensification de la variabilité et du changement climatique dont les effets sont déjà perceptibles à travers, la perturbation des saisons, le réchauffement climatique et l’apparition de maladies qui ont franchi la barrière entre les espèces, passant de l’animal à l’Homme. Ces zoonoses au nombre desquelles figurent le paludisme, la dengue, le VIH, la maladie à virus Ébola et la Covid 19, sont certainement liées à la disparition et au morcellement des habitats forestiers et au contact accru des hommes avec les produits issus de la faune sauvage. Il convient à cet effet, d’engager des actions fortes pour non seulement gérer durablement ces précieuses ressources naturelles, mais également pour les protéger et nous protéger.

Les thématiques de cette année nous invitent donc à avoir un regard particulier sur l’eau, les forêts et la faune. S’agissant des forêts, c’est à juste titre que l’Edition 2023 de la Journée Internationale des Forêts a pour thème : « Les Forêts et la Santé ». Cette thématique nous invite à apporter des réponses courageuses et responsables en vue de la gestion durable des forêts, au regard de l’interaction étroite entre les ressources forestières et la santé humaine.

 En effet, les forêts offrent, directement ou indirectement, d’importants avantages qui bénéficient à la santé de tous les êtres humains. Elles contribuent à la résilience des populations à travers le monde car elles constituent souvent la source de soins de santé la plus disponible, accessible et abordable, voire parfois la plus culturellement acceptable. A cet égard, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’environ 80% de la population mondiale a recours à la médecine traditionnelle pour répondre aux besoins en soins de santé primaire.

Pour les populations vivant à l’intérieur ou à proximité des zones boisées, la forêt représente un précieux sanctuaire de la pharmacopée et revêt souvent une signification culturelle ou religieuse qui est essentielle à la santé spirituelle des individus et des communautés.

Mesdames et Messieurs,

La liste des bienfaits de la forêt sur la santé humaine n’est pas exhaustive. C’est pourquoi, je voudrais rappeler que la contribution des forêts à la santé, à la nutrition et à la sécurité alimentaire des populations dépend de notre capacité individuelle et collective à empêcher la perte de ces ressources et à préserver leur intégrité au moyen des meilleures pratiques de gestion durable, en veillant à ce que la récolte de produits forestiers, y compris les denrées alimentaires et les substances médicinales, n’épuisent pas leur possibilité.

POUR LES RESSOURCES EN EAU,

Il s’agit d’accélérer le changement de comportement pour anticiper sur la crise éventuelle de l’eau. Ce thème est un appel au renforcement des actions de tous pour la mise en œuvre des engagements des Etats pour atteindre l’Objectif de Développement Durable qui demande de garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau d’ici 2030.

La célébration de cette Journée Mondiale de l'Eau intervient au lendemain du 21ème Congrès International et Exposition de l’Association Africaine de l’Eau et de la 7ème conférence sur la gestion des boues de vidange, qui se sont déroulés du 19 au 23 février 2023 à Abidjan, sous le thème « agir pour une gestion des ressources et un accès durable à l’eau et aux services d’assainissement pour tous en Afrique ».

 A l’issue de ce congrès, la Communauté Internationale a fait un plaidoyer à l’endroit des gouvernants à l’effet de mettre tout en œuvre :

 •Pour garantir la disponibilité en quantité et en qualité de l’eau et l’accessibilité des populations à cette ressource et à des systèmes d’assainissement de qualité ;

 •Et d’assurer un financement durable des services d’eau et d’assainissement.

 Cette Journée Mondiale de l'Eau coïncide avec le début de la Conférence des Nations Unies sur l'eau qui aura lieu du 22 au 24 mars 2023 à New York.

 Cette Conférence fera une évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre de l’agenda des actions en faveur de l’eau au service du développement durable.

 Au surplus, la Conférence de New York va nouer de nouveaux partenariats et renforcer les engagements pris par tous les partenaires à l’effet de déboucher sur des actions concrètes en faveur de l’eau dans le monde.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Sous l’égide de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, notre pays s’est résolument engagé au respect des engagements nationaux et internationaux en matière de gestion durable des forêts et des ressources en eau.

En effet, la tendance à la déforestation est certes baissière mais l’objectif est de permettre à notre pays de recouvrer un taux de couverture forestière d’au moins 20 % du territoire national, à l’horizon 2030.

De ce fait, le Ministère des Eaux et Forêts entend donner cette année, un signal fort quant à la volonté du Gouvernement à relever le défi de la préservation et de la reconstitution du couvert forestier national.

 Ainsi, un Plan d’Actions Prioritaires triennale de Reboisement prévoit de réaliser de manière efficiente 300 000 hectares de forêts d’ici 2025. En outre, des actions vigoureuses de lutte contre tous les facteurs de déforestation notamment les défrichements, les feux de brousse et l’orpaillage clandestin, seront renforcées de manière significative.

 De même, dans le secteur de l’Eau, le Gouvernement s’est engagé à mener plusieurs réformes, notamment :

 •la ratification de la convention de protection des cours d'eau transfrontières et des lacs Internationaux;

 •l’adoption par toutes les parties prenantes du document de politique nationale de l’eau ;

 •la révision de la loi portant Code de l’Eau;

 •l’actualisation du Plan National de Gestion Intégrée des Ressources en Eau;

 •la recherche de mécanismes de financement innovant pour la mise en œuvre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau ;

 •la participation à tous les grands rendez-vous nationaux et internationaux sur l’eau.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

A ce stade de mon propos, je voudrais, au nom du Gouvernement, saisir l'opportunité que m'offre les célébrations d’une part de « la Journée Internationale des Forêts » et d’autre part de « la Journée Mondiale de l’Eau », pour remercier les partenaires au développement et tous les acteurs nationaux et internationaux qui œuvrent dans le secteur des Eaux et Forêts. Je voudrais pouvoir continuer à compter sur eux pour l’atteinte des objectifs que nous nous sommes assignés.

A l’occasion de ces Journées, j’invite chaque citoyen à planter ou à entretenir un arbre et à protéger les ressources en eau. Il est donc urgent d’agir aujourd’hui en faveur de la sauvegarde de ces ressources naturelles, qui sont nécessaires pour la santé des générations présentes et futures.

Je vous remercie. »

Aba

Radiosamo

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article